nederlandsfrançaisenglish
» contact» nieuws
Les copropriétaires demandent une traduction :Qui paie?
Comment devons-nous interpréter la nouvelle loi pour une traduction d’un copropriétaire ?
Qui supportera les couts de ta traduction ?
Dans une copropriété viennent fréquemment des personnes de l’association des copropriétaires, ils appartiennent à des groupes linguistiques différents.
Et certain allophone demande une traduction de quelques documents.

Une traduction peut-être couteuse, et on se pose la question qui prendra en charge les frais.
Les règles sont que chaque copropriétaire peut demander une traduction dans la langue de la région où l’immeuble est situé au frais total de la communauté.
Voici un exemple :
Dix roumains ,un turque et un flamand correspondent en roumain et traite également en roumain pour un immeuble à Zaventem. Le flamand peut demander une traduction aux frais de la communauté en néerlandais.
Le turque copropriétaire peux aussi le faire traduire en turque mais à ses propres frais. Car l’immeuble est situé sur le territoire Néerlandais.


Alle berichten